Retour  

Photographies : Quand les statues retournent vers le futur

A travers cette série de 24 portraits recomposés, j’ai entrepris de rechercher la vérité physionomique de ces mystérieux visages que les sculpteurs de l’antiquité ont immortalisés dans le marbre, le bronze où la pierre. A un détail près : ces bustes académiques, se libèrent de leurs carcans historiques et stylistiques en décidant d’adopter peu à peu, au gré de leurs envies, les signes extérieurs de notre époque. Après un long voyage dans le futur, ces portraits réputés se réveillent de leur profond... A travers cette série de 24 portraits recomposés, j’ai entrepris de rechercher la vérité physionomique de ces mystérieux visages que les sculpteurs de l’antiquité ont immortalisés dans le marbre, le bronze où la pierre.
A un détail près : ces bustes académiques, se libèrent de leurs carcans historiques et stylistiques en décidant d’adopter peu à peu, au gré de leurs envies, les signes extérieurs de notre époque. Après un long voyage dans le futur, ces portraits réputés se réveillent de leur profond sommeil et amorcent leurs lentes métamorphoses de l’inerte au vivant.
Les yeux s’animent, les traits s’affirment et c’est une humanité oubliée qui se dévoile sous nos yeux. ----------------------------------------------

Through this series of recomposed portraits, I undertook to seek the physiognomic truth of these mysterious faces that the sculptors of antiquity immortalized in marble, bronze or stone.
A close detail: these academic busts, are released from their historical and stylistic shackles by adopting little by little, according to their desires, the external signs of our time.
After a long journey into the future, these famous portraits wake up from their deep sleep and begin their slow metamorphosis from the inert to the living.
The eyes come to life, the features assert themselves ... and it is a forgotten humanity that unfolds before our eyes.

 

Créé avec Artmajeur